AG de « La Truite du Haut Verdon », Rapport Moral, 13 août 2016

 
Bonjour à tous et merci d’être venu,
Exceptionnellement, l'Assemblée Générale statutaire de l'année 2016 de l'AAPPMA La Truite du Haut Verdon se déroule en été. Elle aurait du avoir lieu dans le premier trimestre de cette année. Mais comme le rapport moral de l'année 2015, ainsi que le bilan financier, ont été exposé et soumis au vote des membres actifs à la date du 21 novembre dernier, à l'occasion du renouvellement des instances dirigeantes de la pêche associative, il nous est apparu opportun de repousser l'assemblée générale obligatoire quand les activités et les effectifs de l'AAPPMA sur son territoire sont à leur apogée. Ainsi, en dehors de l'exposition du rapport moral à la date du 13 août 2016, et du rappel du bilan financier 2015, nous avons avant tout pensé cette assemblée comme un échange avec des pêcheurs, membres de l'AAPPMA, qui n'ont pas forcément l'opportunité d'avoir de contacts avec le conseil d'administration.
I - Les chiffres généraux
Nous ne procéderons qu'à un rappel du bilan financier 2015 puisque l'exercice 2016 est en cours, donc non clôturé.
En 2015, l'AAPPMA a perdu 19 membres actifs, ils étaient 376 en 2015 contre 397 en 2014, soit une baisse de – 5,3 %. A l'inverse, 841 cartes de tous types ont été délivrées dans la saison contre 806 l'année précédente soit une croissance globale de 4,3 %.
Quant au résultat financier, il est excédentaire de 1869 €.
Malgré la baisse du nombres de membres actifs les chiffres repartent à la hausse. Il est difficile d'apporter une explication claire quant à l'évolution de la répartition de chaque type de carte délivré. Cependant, la hausse générale de 2015 est concomitante de la qualité défendue, entretenue et mise en avant de notre patrimoine naturel.
Pour le moment, en 2016, les seuls chiffres sur lesquels nous pouvons communiquer des résultats sont ceux de la vente de cartes par internet. Au matin du 13 Août, 103 cartes de tous types ont été délivrées par internet contre 81 en à la même date en 2015, soit une croissance de 27,16 %. Ce résultat est à pondéré par le transfert régulier, depuis deux ans, des cartes papiers vers la délivrance électronique.
II – Les faits marquants depuis le 1er Janvier 2016
Le 2 Avril, Clémentine SAMAILLE, chargé d'études à la FDAAPPMA 04 et Thomas GARNIER, technicien rivière du SIVU, nous ont présenté la démarche d'entretien des adoux du Haut Verdon dans laquelle l'AAPPMA est partie prenante. Les actions envisagées visent à améliorer voire restaurer les fonctionnalités piscicoles de ces milieux. La phase de travaux commencera le 24 de ce mois.
Le 6 Avril les séances de l'Atelier Pêche Nature ont repris. L'enthousiasme de nos jeunes apprentis pêcheurs ne se dément pas et, petit à petit, des vocations voient le jour.
Au mois de Janvier nous avons reçu une lettre de pêcheurs inquiets quant à la qualité de l'eau du lac de Castillon suite à l'accident du 4 de ce mois. Ils nous ont fait part de leurs inquiétudes quant aux éventuelles répercutions écologiques et sanitaires. Ainsi, courant Avril, nous nous sommes donc assurés auprès de la DDT 04 que les risques étaient contenus. En fait, selon cette administration, plus que contenus ils sont très minimes.
Le jeudi 28 Avril, l'AAPPMA a participé à l'opération de nettoyage de la queue de retenue du lac de Castillon, action portée et organisée par le SIVU d'entretien des berges du Verdon.
Concernant les alevinages, fin Mai, 50 000 alevins de truites arc-en-ciel ont rejoint les eaux du lac de Castillon. Des bruits courent que des poissons d'une taille allant de 25 à 45 cm ont été capturés. Il s'agirait là des premières générations introduites. Mais pour le moment nous n'avons pas de confirmations tangibles. Quant aux alevinages des ruisseaux de montagne, ils sont en cours et les reprises certaines. Pour information entre 10 et 15000 alevins de truites farios rejoignent les ruisseaux d'altitude chaque année.
Le Dimanche 17 Juillet, l'AAPPMA a nettoyé le Verdon dans la Foux d'Allos sur 850 m. La majorité des déchets ont été enlevés. Il reste à dégager un filet et quelques câbles que nous avons du laisser faute de matériel adapté. Nous les ôterons dès que possible.
Le 28 Juillet, l'AAPPMA a décidé d'aménager les bassins d'Allons afin de recommencer à produire des truites arc en ciel pour, si l'opération réussi, le futur parcours d'hiver de Saint André. Ce jour-là il a également été décidé de mettre en ligne une pétition sur Internet concernant l'opposition à la construction de la microcentrale de Chasse.
L'opposition à ce projet accapare, plus que jamais, la majorité de notre attention. Nous tentons d'alerter le plus grand nombre via des médias comme la Provence ou facebook, ainsi que par des banderolles que nous avons mis en place avec nos partenaires : la fédération départementale de Pêche et l'association La Vallée Heureuse de Chasse. Le danger est là. En fin de semaine dernière, la DDT 04 nous a demander d'émettre un avis quant au dossier de pré-cadrage environnemental. Il sera évidemment, comme celui de la fédération départementale, défavorable. En effet la SEHRY, l'entreprise portant le projet, ne prévoit de laisser qu'un débit réserver de 80 l/s. C'est à dire le quart du débit de la Chasse en amont de sa confluence avec le Juan en ce mois d'août. Autant dire que le torrent que nous connaissons n'existerait plus. La SEHRY prévoit aussi de turbiner au maximum 1150 l/s. Ce qui veut dire que la Chasse ne verrait son débit passer au dessus des 80 l/s, dans le futur tronçon court-circuité, que 3 mois par an en moyenne, lors de la fonte des neiges. Le futur tronçon court-circuité s'étendrait sur 2950 m de l'aval du lieu dit des Echats à l'aval immédiat du Pont du Guet. Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour sauvegarder la Chasse telle qu'elle existe. Le droit est vaste et pas seulement au niveau environnemental.
Mais en attendant, toujours sur ce sujet, je vais soumettre à l'approbation, ou pas, des membres actifs présents une lettre portée par M.Alphonse ARIAS, grand pêcheur et autorité morale halieutique de premier plan. Ce courrier est adressé à Madame Ségolène ROYAL, ministre de l'Environnement, et il m'a demandé hier si l'AAPPMA du Haut Verdon choisissait, avec pour le moment 132 autres AAPPMA, d'en être signataire.
Venons en maintenant aux questions rituelles et indispensables. Sachant que seuls les membres actifs peuvent voter.
Qui est contre l’approbation du rapport moral ?
Je laisse la parole au Trésorier pour le rapport financier de 2015, à titre d'information, qui a été approuvé le 21 novembre 2015 et ne sera pas revoté.
Y a-t-il d’autres questions ?
 
Benjamin ISOUARD
Président de l'AAPPMA
La Truite du Haut Verdon
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié le
Dimanche, 5 February, 2017 - 17:15