Poissons

Les habitants à nageoires des eaux du Haut Verdon :

 

Les espèces naturellement présentes dans le Haut Verdon

  • La truite Fario – Salmo trutta fario

Il s’agit là de l’espèce principale qui peuple la totalité des cours d’eau de la vallée, ainsi que le lac d’Allos. En France, il existe deux souches principales de truites farios : la souche méditerranéenne et la souche atlantique.
En 2013, une étude génétique a révélé qu'il y avait bien dans les torrents de l'AAPPMA une truite de souche méditerranéenne de type Verdon. En conséquence, il est du devoir de la pêche associative de la protéger.

Truite Fario crédit photo gite-du-pecheur

  • L’omble chevalier – Salvelinus alpinus

Dans la vallée, il est naturellement présent dans le lac d’Allos. Il a l’aspect général d’une truite mais s‘en distingue par ses nageoires pectorales plus grandes et par ses teintes différentes.
L’omble chevalier est un poisson d’eau profonde et froide. Et comme une image vaut mieux qu’un long discours ....

Omble Chevalier

 

Les espèces non naturellement présentes

  • La truite arc-en-ciel – Oncorhynchus mykiss

Cette dernière est épisodiquement présente suite à des lâchés. Ce poisson fusiforme et élancé présente un dos vert bleuté, des flancs clairs voire argentés avec une bande pourpre à reflets irisés ( d’où son nom ). Le ventre est blanc. Le dos et les flancs sont ponctués de points noirs, également présents sur les nageoires caudales et dorsales.
La truite arc-en-ciel est originaire d’Amérique du Nord. Elle ne se reproduit qu’exceptionnellement en France et sa croissance est rapide.

Truite arc-en-ciel

  • Le saumon de fontaine – Salvelinus fontinalis

Ce poisson ressemble à l’omble chevalier. Il s’en différencie par son dos tacheté de clair et par les bords antérieurs des nageoires pectorales, ventrales et anales bordées de blancs. Les taches roses cerclées de blancs sur ces flancs, sous la ligne latérale, lui sont typiques. Il a été importé à la fin du XIXème siècle d’Amérique du Nord, en même temps que la truite arc-en-ciel.   
Et comme des images valent toujours mieux qu’un long discours…

Saumon
               
A cela, il faut ajouter les « habitants » du lac de Castillon où toutes les espèces « majeures » de la seconde catégorie son présentes, à l’exception du Silure et du Black-Bass.